Previous month:
novembre 2014
Next month:
janvier 2016

juillet 2015

Composition - les étapes expliquées

Rappel du BO - Bulletin officiel du Ministère de l'éducation nationale

Le candidat traite un sujet parmi les deux proposés à son choix dans la même discipline.

En histoire comme en géographie, il doit montrer qu'il sait analyser le sujet et qu'il maîtrise les connaissances nécessaires. Pour traiter le sujet choisi, il produit une réponse organisée et pertinente, comportant une introduction, plusieurs paragraphes et une conclusion.

Il peut y intégrer une (ou des) production(s) graphique(s).

Le libellé du sujet peut prendre des formes diverses :

  • reprise partielle ou totale d'un intitulé du programme,
  • question ou affirmation ;
  • il peut être bref ou plus détaillé ;
  • la problématique peut être explicite ou non.

CE QU'IL FAUT FAIRE

Les étapes - chaque étape est fondamentale à votre réussite. Prenez le temps de les respecter.

Durée conseillée - 1h30 à 1h45

  • Attention à ne pas dépasser les 1h45 car autrement vous n'aurez plus assez de temps pour l'étude de documents et votre note globale en pâtira.

1) Choisir l'un des deux sujets

  • Choisir le sujet que vous maitrisez le mieux: idées - connaissances précises.

2) Recopier le sujet au brouillon

3) Analyser le sujet au brouillon

  • Identifier les bornes chronologiques  = cela est fondamental pour éviter le hors-sujet.
    • Réfléchir à la signification de chacune des bornes.
      • Quel évènement ?
      • Pourquoi est-il significatif ?
    • Réfléchir aux implications de chacune des bornes.
      • Quels sont les aspects du cours inclus ?
      • Quels sont les aspects du cours exclus ?
    • Si aucune borne n'est donnée, fonctionnez sur une base logique = pensez aux bornes de votre cours.
  • Exemple n°1 - donner du sens aux bornes chronologiques du sujet = "La Chine et le monde depuis 1949"
    • 1949 n'est pas 1945. Pour la Chine, la date de 1949 est plus fondamentale que la date de 1945 puisqu'elle correspond à la victoire de Mao et l'instauration de la République populaire de Chine.
    • Il n'y a pas de borne finale. Donc le sujet est ouvert sur aujourd'hui. Il implique donc l'évocation du contexte mondialisé.
  • Exemple n°2 - deux sujets proches mais fondamentalement différents = "Les mémoires de la Seconde guerre mondiale depuis 1945" (sujet 2015) / "Les mémoires de la Seconde guerre mondiale depuis les années 1970"
    • Les bornes sont fondamentalement différentes. Dans le premier cas, vous devez évoquer le mythe résistancialiste, les silences sur la mémoire de Vichy ou celle du Génocide. Dans le second, ces thèmes sont hors-sujet.
  • Identifier les bornes géographiques du sujet = cela est tout aussi fondamental pour éviter le hors-sujet
    • Réfléchir à l'échelle du sujet car cela déterminera la nature des exemples que vous donnerez : nationale - continentale - mondiale
  • Exemple - définir les limites spatiales  du sujet = "L'Afrique : les défis du développement"
    • En tant que tel, le sujet ne pose pas de problème puisqu'il porte clairement sur le continent africain. Cela étant, la tentation peut être grande de donner beaucoup d'exemples sur le Sahara ou sur l'Afrique subsaharienne parce qu'une étude de cas a été réalisée sur le Sahara mais aussi car la perception que l'on a traditionnellement de l'Afrique est celle de l'Afrique subsaharienne.
    • Il faut donc garder à l'esprit la diversité de l'Afrique : exemples concernant le Maghreb, exemples concernant le Sahara, exemples permettant de montrer la diversité de l'Afrique subsaharienne.
  • Identifier et analyser les termes clé du sujet = cela est fondamental pour éviter le hors-sujet (encore et toujours) et cela d'autant plus que le sujet peut être la reprise partielle ou intégrale d'un intitulé de programme.
    • Définir les termes clé du sujet.
    • Faire le lien avec les notions du cours.
    • Être attentif à l'ordre des mots, à l'utilisation du singulier ou du pluriel...
    • Associer ces termes à des idées clé du cours, à des exemples précis.
  • Exemple n°1 - identifier les aspects omis par le sujet = "Etats-Unis - Brésil: rôle mondial" (sujet 2015)
    • Le chapitre envisagé en classe comprend un second aspect "dynamiques territoriales". L'évoquer dans son développement par commodité, parce que cela permettrait de reprendre le plan du professeur, constituerait une erreur importante.
    • Le sujet ne portant que sur le "rôle mondial", il est nécessaire de limiter ses connaissances à cet aspect et de proposer une problématique et un plan en conséquence.
  • Exemple n°2 - identifier les termes clé du sujet = "En vous appuyant sur le cas du produit mondialisé étudié, présentez les acteurs et les flux de la mondialisation" (sujet 2015)
    • Trois termes sont fondamentaux ici : produit mondialisé - acteurs - flux mondiaux. Par rapport au chapitre, on peut noter l'absence de la thématique des "débats". Ici, elle est donc hors-sujet.
    • Il est impératif d'utiliser l'étude de cas du cours car elle est explicitement mentionnée dans le sujet.
  • Exemple n°3 - définir clairement les notions = "Les Etats-Unis, puissance mondiale, depuis 1945" (Nathan TS p. 216)
    • Il s'agit ici de définir clairement la notion de "puissance". Il faut donc réfléchir aux fondements et aux attributs de ce cette puissance.
  • Prêtez une attention toute particulière aux mots de liaisons et à la ponctuation
    = "et"  - "depuis" - "dans" - "entre" - :" - "?"
  • Exemple n°1 - importance des mots de liaison
    • "Les Etats-Unis et le monde depuis 1945" = "depuis" induisant  une réflexion sur l'évolution de la place et du rôle des Etats-Unis dans le monde -> nécessité de faire émerger des ruptures -> plan chronologique.
  • Exemple n°2 - importance de la ponctuation
    • "La Chine depuis 1978, une superpuissance ? = le sujet comporte deux signes de ponctuations, une virgule et un point d'interrogation. Le point d'interrogation est fondamental car il souligne la nécessité de s'interroger sur la réalité de cette formule.

4) Proposer une problématique au brouillon

  • Utilisez votre analyse sujet pour faire émerger une question.
  • Cette question sera le fil conducteur de votre devoir.
  • Il faut une formulation claire.
  • En cas de difficulté, rappelez-vous la problématique du cours.

5) Construire son plan détaillé au brouillon

  • Faire des regroupements entre les différents éléments issus de votre analyse en 2 ou trois parties.
    • Un développement avec une seule partie n'est pas un développement structuré.
    • Un développement avec plus de quatre parties met en évidence des difficultés à organiser / structurer sa pensée.
  • Des plans possibles 
    • Histoire
      • Plan chronologique
        • Organisation autour de date clé : dates-charnières, de ruptures
    • Exemple  - "La gouvernance française depuis 1946"
      • Plan chronologique conseillé car sujet portant sur une longue durée + sous-entendant l'étude de l'évolution de la gouvernance française
      • Partie 1: de 1946 au début des années 1980, la construction d'un État fort.
      • Partie 2: depuis les années 1980, un État fragilisé ?
      • Plan thématique
        • Bilan
        • Tableau d'un lieu, d'un phénomène
        • Description de deux éléments se déroulant parallèlement
    • Exemple - "La gouvernance européenne depuis 1992"
      • La période chronologique est relativement courte et elle n'est pas marquée par des ruptures fondamentales par conséquent le plan thématique semble plus approprié qu'un plan chronologique.
      • Partie 1 - une gouvernance européenne face aux élargissements
      • Partie 2 - une gouvernance européenne face aux défis de l'approfondissement
    • Géographie
      • Plan thématique
    • Exemple - "La mondialisation : acteurs, flux, débats"
      • La formulation du sujet sous-entend un plan thématique en évoquant trois thèmes différents.
      • Partie 1 - Des acteurs de plus en plus nombreux et au rôle varié
      • Partie 2 - Des flux mondiaux  dessinant la mondialisation
      • Partie 3 - Une mondialisation suscitant de nombreux débats
      • Plan comparaison - il est impératif de traiter les deux espaces ensembles. Évitez absolument de faire partie 1 = les États-Unis, partie 2 = le Brésil.
    • Exemple - "États-Unis - Brésil : rôle mondial"
      • La formulation du sujet évoque la comparaison entre deux territoires : les États-Unis et le Brésil.
      • Partie 1 - États-Unis - Brésil: deux puissances inégales
      • Partie 2 - États-Unis - Brésil : un rayonnement différent dans le monde
  • Élaborer un plan précis
    • NE PAS REDIGER LE DEVELOPPEMENT AU BROUILLON
    • Chaque partie doit débuter par une idée clairement formulée
      • Formuler votre idée sous forme de phrase.
      • Prévoir dans le développement un explication de votre idée.
    • Donner deux ou trois arguments pour soutenir votre idée
    • Apporter pour chaque argument des exemples précis

6) Rédiger

  • Rédiger une introduction = importante car elle donnera une première impression sur la qualité de votre réflexion
    • Présentation du sujet
    • Contextualisation du sujet = bien présenter les bornes du sujet
    • Annoncer la problématique
    • Annoncer le plan
      • Utiliser des connecteurs logiques pour mettre en évidence votre plan: dans un premier temps - dans un second temps - puis - enfin - finalement...
  • Rédiger le développement
    • Aérer votre texte = en sautant des lignes entre votre introduction, vos paragraphes et votre conclusion
    • Utiliser des connecteurs logiques = qui faciliteront la lecture de votre texte.
    • Rédiger des transitions = pour rendre votre texte plus fluide
    • Suivez les Conseils pour rédiger
  • Rédiger une conclusion
    • Réponse à la problématique = propose un bilan du devoir
      • Résumer en quelques phrases votre développement.
      • NE PAS AJOUTER DES CHOSES OUBLIÉES.
      • NE PAS METTRE D'EXEMPLES.
    • Ouvrir le sujet
      • Sur la période suivante
      • Évoquer une autre problématique
      • NE PAS FINIR SUR UNE QUESTION ÉVIDENTE.

CE QU'IL FAUT ACCEPTER

 La composition ne peut être réalisée qu'avec des connaissances précises :

  •  Notions - définitions connues
  • Vocabulaire - vocabulaire précis et maitrisé
  • Chronologie - ruptures et dates
  • Acteurs - nom, rôle précis
  • Exemples - précis pour l'argumentation

 La composition nécessite d'avoir à l'esprit quelques points clé :

  •  Une contextualisation
  • Une problématique
  • Une structuration
  • Une argumentation

 

 

 


Etude de documents - les étapes expliquées

Rappel du BO

Analyse d’un ou de deux document(s) en histoire

Le candidat doit mettre en œuvre les démarches de l’analyse de document en histoire.

Il doit faire la preuve de sa capacité à comprendre le contenu du ou des document(s), à en dégager les apports et les limites pour la compréhension de la situation historique abordée.

Lorsque deux documents sont proposés, on attend du candidat qu’il les mette en relation en montrant l’intérêt de cette confrontation.

L’exercice d’analyse de document(s), en histoire, comporte un titre, un ou deux documents et, si nécessaire, des notes explicatives. Il est accompagné d’une consigne visant à orienter le travail du candidat.

Analyse d’un ou de deux document(s) engéographie

Le candidat doit mettre en œuvre les démarches de l’analyse de document en géographie.

Il doit faire la preuve de sa capacité à comprendre le contenu du ou des document(s) ainsi que les enjeux spatiaux qu'il(s) exprime(nt), à en gager les apports et les limites pour la compréhension de la situation géographique abordée.

Lorsque deux documents sont proposés, on attend du candidat qu’il les mette en relation en montrant l’intérêt de cette confrontation.

L’exercice d’analyse de document(s), en géographie, comporte un titre, un ou deux documents et, si nécessaire, des notes explicatives. Il est accompagné d’une consigne visant à orienter le travail du candidat.

CE QU'IL FAUT FAIRE

Les étapes - chaque étape est fondamentale à votre réussite. Prenez le temps de les respecter.

Durée conseillée - 1h30 à 1h15

  • Ne pas sacrifier cette épreuve car elle représente entre 8 et 10 points de l'épreuve.
  • Absolument lui consacrer le temps nécessaire.

1) Étudier la consigne au brouillon.

  • Une nécessité absolue car la consigne peut comporter des indications concernant :
    • Les thèmes à évoquer -> éviter le hors-sujet
    • Un plan possible d'analyse -> aider à la structuration des idées
  • Délimiter le contexte - sujet d'histoire / l'espace concerné - sujet de géographie
  • Exemple n°1 - "Comment le document montre-t-il l'évolution de la place de la Chine dans les relations internationales depuis les années 1960 et comment explique-t-il les changements de la politique chinoise qui sont à l'origine de cette évolution à partir de la fin des années 1970 ? En quoi la place de la Chine dans le monde après 1984 confirme-t-elle l'appréciation de ces deux journalistes?"
    • La consigne est longue. Elle comporte plusieurs références temporelles : depuis les années 1960 - à partir de la fin des années 1970 - après 1984.
    • Il s'agit de prendre en compte la rupture avec l'URSS, la reconnaissance sur la scène internationale et l'affirmation progressive de la Chine à l'échelle mondiale.
  • Exemple n°2 - "A partir de l'étude critique et de la confrontation des documents, analysez les composantes du rôle mondial du Brésil."
    • Deux espaces mentionnés par le sujet: Brésil - monde
    • Les exemples devront donc tenir compte de cette échelle mondiale.
  • Analyser les termes clé.
    • Cela permet de définir les aspects à étudier et donc guider votre lecture.
    • Prêter une attention plus particulière aux termes qui sont des notions - penser à la définir.
  • Exemple - A partir de l'étude critique et de la confrontation des documents, analysez les composantes du rôle mondial du Brésil."
    • Si le chapitre portait sur les dynamiques territoriales et le rôle mondial, l'intitulé de la consigne, insiste ici sur un seul aspect = le rôle mondial.
    • Rôle mondial à relier à la notion de puissance. Notion à définir.

2) Analyser le document au brouillon.

  • Identifier les caractéristiques clé du document = fondamental pour l'introduction mais aussi pour la compréhension global du document
    • Nature - Source
    • Auteur - particulièrement important pour un document en histoire, car cela permet de mettre le document en perspective et de le relier au cours.
    • Date - Contexte
    • Échelle
  • Exemple - document = extrait de Robert O. Pacton, La France de Vichy (1940-1944), éditions du Seuil 1973, nouvelle édition 1999
    • Texte - extrait de l'ouvrage "La France de Vichy" ayant renouvelé l'historiographie de la Seconde guerre mondiale en France
    • Robert O. Paxton - historien américain ayant remis en cause la vision gaullienne de la guerre, accent mis sur la collaboration de l’État français
  • Prélever les informations du document = fondamental car il s'agit d'une étude de document et non d'une composition - votre analyse du document guidera la construction de votre plan
    • Souligner les passages importants dans un texte.
    • Utiliser des couleurs différentes pour différencier vos idées.
    • Entourer les éléments sur les cartes.
    • Utiliser des flèches, des signes pour différencier les données d'un document statistique.

EN AUCUN CAS, VOTRE DOCUMENT DOIT RESTER PLAN.

  • Confronter / expliquer les informations du document avec vos connaissances = étape fondamentale qui doit vous permettre d'éviter la paraphrase.
    • Réaliser un tableau à trois colonnes.
    • Apporter des connaissances précises =notion - vocabulaire - date - contextualisation - acteurs - exemples ...

 

Informations prélevées

Apport

de connaissances personnelles

Plan

Partie – sous-partie

 

 

 

 

 

 

3) Organiser votre analyse.

  • Construire un plan = deux possibilités.
    • Le plan est induit par la consigne -> reprenez le plan proposé.
    • La consigne est vague -> utiliser l'analyse du document pour construire votre plan.
    • NE JAMAIS PLAQUER LE PLAN DU COURS SUR LE DOCUMENT.
  • Construire une argumentation précise.
    • Idée + informations du document + connaissances pour expliquer le texte
    • Chaque paragraphe doit débuter par la formulation de l'idée que vous allez démontrer en vous appuyant sur le document.
    • Exemple de formulation de l'idée
      • Dans son avant-propos daté de 1999, Robert Paxton évoque les difficultés d'écrire objectivement l'histoire de la Seconde Guerre mondiale dans les années 1960?
      • Les lignes 3 et 5 de l'extrait font directement allusion..
    • Chaque paragraphe doit comporter des citations du texte. ATTENTION CITER N'EST PAS PARAPHRASER.
    • Exemple de différence entre citation et paraphrase
      • Citation : Robert Paxton souligne à la ligne 7, combien le contexte mémoriel des années 1960, était encore difficile: "les blessures de l'Occupation étaient encore si douloureuses." Il fait ainsi allusion à la profonde déchirure causée par le conflit dans la société française....
      • Paraphrase : Robert Paxton dit que les blessures de l'Occupation étaient encore douloureuses. Il mentionne également le fait que les archives étaient fermées pour 50 ans.

4) Rédiger votre analyse.

  • Rédiger l'introduction = à soigner car elle donne une première impression de votre réflexion
    • Présenter le sujet.
    • Présenter le ou les documents = nature, auteur, source, date, contexte, intérêt par rapport au sujet proposé.
    • Proposer une problématique.
    • Annoncer votre plan.
  • Rédiger le développement
    • Aérer votre texte = en sautant des lignes entre votre introduction, vos paragraphes et votre conclusion
    • Utiliser des connecteurs logiques = qui faciliteront la lecture de votre texte.
      • Ainsi, en effet
      • De plus, par ailleurs, également
      • Mais, cependant, pourtant, au contraire
      • Notamment
      • Finalement, enfin
    • Rédiger des transitions = pour rendre votre texte plus fluide
    • Suivez les Conseils pour rédiger
  • Rédiger une conclusion.
    • Réponse à la problématique = propose un bilan du devoir
      • Résumer en quelques phrases votre développement.
      • NE PAS AJOUTER DES CHOSES OUBLIÉES.
      • NE PAS METTRE D'EXEMPLES.
    • Ouvrir le sujet
      • Sur la période suivante
      • Évoquer une autre problématique
      • NE PAS FINIR SUR UNE QUESTION ÉVIDENTE

 


TS Hist CH1 - Les mémoires : lectures historiques - Compléments pour le cours

Couverture- DVD Procès Klaus Barbie

Les textes: Téléchargement CH1 - Les mémoires lectures historiques TEXTES

Le dossier comporte :

  • Les textes qui doivent être lus.
  • Les textes étudiés par équipe en classe ce qui vous permettra de lire par vous même les textes présentés par vos camarades en classe.
  • Des lectures complémentaires fortement conseillées car certains textes pourraient être proposés lors du bac.

Des vidéos

Des extraits de film - Des entretiens sur des films

  

 

 

 

  

 

Entretien Louis Malle sur son film "Lucien Lacombe"

Des interviews - Des extraits de Jounal télévision - Des cérémonies

Hommage à Jean Moulin par andré Malraux - 1964

 

Procès Maurice Papon

 

 

 


Croquis - les étapes expliquées

Rappel du BO

Réalisation d'un croquis

En géographie, un exercice d'un autre type peut être proposé : réalisation d'un croquis d'organisation spatiale d'un territoire en réponse à un sujet (dans ce cas, un fond de carte est fourni au candidat).

A NE JAMAIS OUBLIER

Ce n'est pas parce qu'un croquis est dans un livre qu'il respecte toutes les règles.

Ce n'est pas parce qu'un croquis est sur le site d'un professeur qu'il est parfait.

Un croquis reste le fruit d'une pensée, d'un raisonnement !

 

 

CE QU'IL FAUT FAIRE

Les trois parties fondamentales = Titre + Carte + Légende

Durée conseillée - 1h30 à 1h15

  • Ne pas sacrifier cette épreuve car elle représente entre 8 et 10 points de l'épreuve.
  • Absolument lui consacrer le temps nécessaire.

1) Analyser le sujet

  • Identifier les mots-clé = cela est fondamental pour éviter le hors-sujet (encore et toujours)
  • Exemple - comparaison de deux sujets - "Pôles et flux de la mondialisation" / des territoires inégalement intégrés à la mondialisation"
    • Les deux sujets sont issus du même chapitre. Par conséquent, ils font appel à des connaissances proches mais les mots clé ne sont pas les mêmes.
      • Sujet 1: pôles - flux - mondialisation
      • Sujet 2 : territoire - intégration inégale - mondialisation
    • Le premier sujet en se limitant aux "pôles" exclut de nombreux territoires et en particulier les territoires marginalisés.
  • Proposer une problématique = ceci est fondamental pour vous guider dans l'élaboration de la légende
    • Parce que le croquis est un raisonnement, une démonstration !

2) Élaborer la légende

  • Sélectionner les informations à cartographier - étape fondamentale montrant votre bonne ou mauvaise compréhension du sujet.
    • Bien prendre le temps de supprimer les informations inutiles = celles qui sont hors-sujet.
    • Supprimer également les informations que vous ne pourrez pas cartographier = parce qu'elles ne peuvent être représentées par un figuré.
    • Supprimer les informations en surnombre = ne pas dépasser une quinzaine de figurés car votre croquis sera illisible.
    • Lister en même temps les localisations
  • Exemple - lister les localisation "pôles et flux de la mondialisation"
    • Pôle de la Triade : USA - Europe de l'Ouest - Japon
    • BRICS : Brésil - Russie - Inde - Chine - Afrique du Sud
    • Villes mondiales : New York - Los Angeles - Paris - Londres ...
  • Organiser vos informations en deux ou trois parties - étape essentielle permettant de montrer que vous avez compris que le croquis est une démonstration et non une récitation
    • Regrouper vos informations autour de grandes idées.
  • Choisir les titres et les sous-titres - étape fondamentale qui achève de mettre en évidence les qualités ou les faiblesses de votre raisonnement
    • ATTENTION A LA FORMULATION DES TITRES = vos titres doivent rendre compte d'idées et non être l'annonce d'une liste ou d'un catalogue !
    • Utiliser des adjectifs, des adverbes pour expliciter le terme clé de votre titre.
  • Exemple - choisir les titres "Pôles et flux de la mondialisation"
    • Titres catalogue à éviter absolument - titre descriptif / narratif
      • Les pôles de la mondialisation
      • Les flux dans le monde
    • Titres problématisés répondant à une problématique
      • Des pôles concentrant l'essentiel des flux
      • Des flux croissants et structurant le monde
  • Exemple à éviter de légende catalogue "Centres d'impulsions et flux en Asie orientale" -Source du croquis

Exemple de légende catalogue

  • Choisir les figurés - étape qui rappelle que le croquis est un exercice codifié - étape fondamentale qui déterminera la lisibilité de votre travail
    • 3 types de figurés pour adapter sa représentation à l'idée
    • Ne jamais utiliser des figurés figuratifs
      • Avion
      • Usine
      • Drapeau
      • Route
    • Utiliser un même figuré plusieurs fois avec des couleurs ou des tailles différentes
      • Gros carré rouge : ville mondiale
      • Petit carré rouge : métropoles
      • Carré bleu : port
      • Carré rose: technopôle

Tableau des figurés

 

  • Mettre au propre la légende

3) Réaliser le carte

  • Respecter un ordre pour favoriser la propreté et la clarté de votre travail
    • Etape 1: les figurés de surface
    • Etape 2 : les figurés ponctuels
    • Etape 3 : les figurées linéaires
    • Etape 4: la nomenclature
  • Soigner la réalisation des figurés
    • Figurés de surface
      • Ne pas appuyer avec les crayons de couleur pour les figurés de surface.
      • Utiliser UNIQUEMENT des crayons de couleur.
      • Pour les hachures, utiliser un feutre noir fin et UNE RÈGLE - les hachures doivent être parallèles et équidistantes.
    • Figurés ponctuels et linéaires
      • Utiliser des feutres fins.
      • Pour des traits plus épais, il est possible d'utiliser des crayons de couleur mais attention à la réalisation.
  • La nomenclature - à n'oublier sous aucun prétexte car autrement votre carte est vierge et donc sans intérêt
    • Toujours en noir sauf pour les surfaces aqueuses toujours en bleues : océan, mer, fleuve et lacs.
    • Toujours horizontalement.
    • Ne pas utiliser des renvois avec numéros = carte illisible.

4) Se relire